La visite vous a plu ?

Rejoignez

A Kiss from UK

sur les réseaux

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

d

:

pour être informé des nouveautés du site !

Réservez votre traversée au meilleur prix* :

direct-ferries 600x200 + texte.jpg
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Gris Flickr Icône
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
logo A Kiss From UK, le guide et blog de voyage sur l'Ecosse, l'Angleterre et le Pays de Galles qui vous présente les plus beaux endroits de Grande-Bretagne en dehors de Londres !

​Textes, Photos & Conception by:

A Kiss from UK / Jean D. Photography. 

Tous droits réservés.

Derniers article du Blog : 

Que voir à Edimbourg ?

Back to the Past

On fait ici une petite entorse à la règle. Vous le savez, sur A Kiss from UK, on est plus campagne que ville, surtout quand celle-ci est une capitale. Mais Édimbourg est définitivement une cité à part, une capitale magnifique et enchanteresse où chaque vieille ruelle est imprégnée d’Histoire et d’histoires.

Visiter Édimbourg, c'est faire un saut dans le temps. En se promenant au milieu des édifices multi-centenaires, impossible de ne pas être émerveillé par l'atmosphère incomparable qu'offre cette ville, de jour comme de nuit. Édimbourg (à prononcer « Edin-brrra » pour faire local) est une ville irrésistible qu'il est très facile à découvrir à pied mais où il est également très aisé de s’échapper des bruits des moteurs pour se réfugier dans de jolis coins de verdure dont cette capitale regorge. Si le temps devient trop écossais, vous aurez aussi ici l’embarras du choix pour vous abriter dans les nombreux musées et les jolis pubs.

Édimbourg accueille également d'énormes festivals qui, pour certains comme le Fringe ou le Royal Edinburg Military Tattoo drainent des millions de visiteurs. Ayez les dates de ces festivités en tête si vous voulez soit en profiter, soit vous en éloigner pour jouir d'une ville un peu plus calme.

De la Old Town, son château et ses ruelles à Calton Hill en passant par Dean Village et les lieux de tournage d'Harry Potter, A Kiss from UK vous emmène découvrir les plus beaux endroits d’Édimbourg dans ce guide complet pour préparer votre voyage dans la capitale écossaise en famille, entre amis ou en solo le temps d'un weekend ou de quelques jours !

T

EDINBURGH CASTLE

aaa

Planté sur le sommet impressionnant d'un ancien volcan, la silhouette imposante du Château d’Édimbourg domine toute la capitale écossaise. Bientôt millénaire, ne vous attendez pas en faisant sa visite à trouver un château tel qu'on l'entend généralement. Il s'agit plutôt d'une citadelle fortifiée où se trouvent plusieurs bâtiments distincts allant d'une vieille chapelle aux geôles en passant par les anciens appartements royaux qui ont accueilli les différents souverains d’Écosse jusqu'à la construction du Palais d'Holyrood. Plusieurs salles transformées en musées vous en apprendront d'avantage sur la riche histoire de la royauté écossaise ou de la garde royale mais le clou du spectacle est sans aucun doute la chance de pouvoir admirer la Couronne d’Écosse et la Pierre du Destin, retrouvées par le poète William Scott au début du 19ème siècle, au bout d'un parcours très instructif.

Rien que le privilège de pouvoir accéder à cette pièce fortifiée et d'admirer ces attributs historiques majeurs à quelques centimètres à peine justifie, à mon avis, le prix du ticket.

Audioguide en français payant.

Entrée adulte £17,50. Plus d'infos sur le site du Château d'Édimbourg

la Royal Mile

aaa

La Royal Mile est l'artère principale de la Old Town et un passage obligé d'une visite à Édimbourg. Elle relie le château au Palais d'Holyrood. En réalité composée de plusieurs rues qui se succèdent, c'est le cœur historique d’Édimbourg qui bat le long de cette voie pavée d'1,6 kilomètre où vous trouverez entre autre la somptueuse Cathédrale St Gilles, l'ancien Parlement d’Écosse, l'Hôtel de Ville et tout une flopée de pubs et de commerces logés dans les anciens bâtiments aux pierres noircies par le temps.

On y trouve aussi à intervalles réguliers des joueurs de cornemuses, des musiciens et d'autres artistes de rues pour divertir les nombreux visiteurs de passage.

Mais les vraies merveilles de la Royal Mile se cachent dans toutes ces petites allées étroites appelées « Close » où il est si bon de se perdre et de découvrir des cours cachées derrière l'artère principale ou des chemins de traverse vous menant à d'autres veilles rues splendides.

Une chose ne doit pas vous surprendre sur la Royal Mile : si, au niveau de la Cathédrale, vous voyez des gens cracher au sol en passant à côté du Heart of Midlothian, c'est une tradition supposée porter chance, pas un signe de manque de savoir vivre.

St Giles' Cathedral

aaa

Au cœur de la Royal Mile, la Cathédrale St Gilles est un des bâtiments qui saute aux yeux et accroche le regard. Sa façade noircie ne laisse pas supposer la richesse incroyable de son intérieur. Vitraux colorés, nef éclatante et anciennes chapelles boisées rendront votre visite très plaisante. Chargée d'Histoire, la Cathédrales Saint-Gilles, dont les origines remontent au 12ème siècle, est considérée comme le fief du Presbytérianisme depuis que le célèbre réformateur John Knox y fut installé comme prêtre en 1559.

Entrée gratuite (Pass Photo optionnel à £2).

Réservez votre traversée au meilleur prix* :

Mary King's Close

aaa

Portant le nom d'une riche femme d'affaire édimbougeoise qui y a vécu au 17ème siècle, le Mary King's Close est un ensemble de ruelles et d'anciennes habitations enfuies sous la vieille ville d’Édimbourg, juste en face de la Cathédrale Saint-Gilles.

Seul le Real Mary King's Close, une attraction populaire d’Édimbourg, vous permet d'accéder à ce dédale caché et ainsi découvrir la vie et l'histoire des gens qui vécurent à cet endroit et qui en furent chassés au 18ème siècle quand l’Hôtel de Ville fut construit au dessus des lieux, plongeant ces ruelles dans l'obscurité et l'insalubrité.

La visite est riche en histoires sur la vie à Édimbourg au Moyen-Age et sur les différents fléaux qui ont pu frapper les habitants comme les nombreuses épidémies de peste. Attention, ce n'est pas un tour pour se faire peur, il n'y a pas de monstres cachés ou de comédiens surgissant derrière les portes entrouvertes, non. Ici c'est toute l'âme des lieux et les vraies anecdotes historiques qui rendent la visite parfois oppressante. Et comme tout lieu d’Édimbourg, Mary King's Close possède ses fantômes dont celui d'Annie pour le bien duquel de nombreux visiteurs déposent une peluche dans une des pièce sombre.

Un audioguide est disponible en français.

Entrée adulte £16,50. Plus d'infos sur le site du Real Mary King's Close