• Jean pour A Kiss from UK

Tyneham, le village oublié du D-Day

Mis à jour : août 25

C’est un endroit émouvant qui se trouve dans le Dorset. Un petit village, isolé de tout, planté dans un cadre idyllique qui s’est retrouvé vidé de ces habitants il y a 75 ans, le 17 décembre 1943*. A Kiss from UK vous raconte l'histoire de Tyneham, le village sacrifié pour gagner la 2ème Guerre Mondiale.


Avant ce mois de décembre 1943, les 225 villageois vivaient paisiblement de leurs métiers. L’électricité et l’eau courante n’avaient pas fait leur apparition mais le village possédait sa propre école, des fermes, une belle église et plusieurs jolis cottages. Certes la guerre faisait rage de l’autre côté de la Manche et les bombardements se multipliaient sur l’Angleterre mais ici, au cœur de cette splendide Jurassic Coast, la vie suivait son cours.

Tyneham aujourd'hui

Alors comment les habitats de Tyneham se sont retrouvés bien malgré eux impacté par la Guerre ?


Il se trouve que non loin du village florissaient une usine d’armement et un stand de tir appartenant à une unité d’artillerie. Pas question ici de tirer au pistolet ou à la mitraillette ni même de lancer des grenades, non. Ici on faisait dans le costaud puisqu'on y testait… des tanks et leurs missiles. Et avec l’avancée technologique, il était nécessaire pour l’armée de trouver des terrains d’essais plus vastes aussi bien pour tester les machines et leurs munitions qu’entraîner les troupes. Et Tyneham était dans le prolongement de cette zone d’essai devenue trop petite.



Avec les préparatifs du débarquement, le War Office a donc décidé réquisitionner Tyneham ainsi que les 30 km² de terrain allant jusqu’à la mer. Les habitants furent avertis de cette décision par courrier le 17 novembre 1943. Une lettre qui leur demandait de quitter leur habitation avant la fin de l’année avec l’assurance de de pouvoir y revenir la guerre finie.


Une semaine avant Noel, le 17 décembre 1943, avant d’abandonner le village à l’armée et que la zone devienne inaccessible pour les civils, un habitant accrocha ce mot à la porte de l’église :

"Please treat the church and houses with care; we have given up our homes where many of us lived for generations to help win the war to keep men free. We shall return one day and thank you for treating the village kindly."

(Veillez s’il vous plait à prendre soin de l’église et des maisons. Nous avons abandonnés nos logements où beaucoup d’entre nous vivent depuis des générations pour aider à gagner la guerre et ainsi rester des hommes libres. Nous serons de retour un jour et vous remercions de respecter ce village)


Le message accroché sur la porte de l'église le jour du départ.

La guerre terminée, l’armée ne rendit jamais les lieux à ses habitants. Au contraire en 1948. le War Office prononça un ordre définitif d’expropriation et prit définitivement possession de Tyneham et des terrains alentours. Les anciens habitants durent donc poursuivre leur existence ailleurs.

L'église de Tyneham sur la porte de laquelle a été accroché le mot d'au revoir des villageois

Le village est resté inaccessible jusqu’en 1975, année où l’armée a commencé à aménager des chemins d’accès pour que les riverains et les touristes puissent s’y rendre à certaines périodes spécifiques. Le bruit des mitraillettes et des coups de canon cesse alors et l'on peut accéder sereinement aux vestiges du villages. Une habitude qui se prolonge de nos jours. Mais il n'a jamais été question de repeupler Tyneham depuis.


Se plonger aujourd’hui dans Tyneham, c’est remonter le temps et voir un village resté comme si le temps s’était figé à Noel 1943, sans ligne électrique, sans boutique, sans bruit de civilisation. Il s’y dégage une belle nostalgie. Les bâtiments ont souffert des entraînements au tir mais certains ont été rénovés avec soin. Ainsi, l’ancienne école semble être restée comme les jeunes élèves l’ont quittée il y a 75 ans. L’église également est superbe. Dans les anciens cottages, quelques panneaux informatifs vous renseignent sur qui étaient les habitants, ce qu’ils faisaient et ce qu’ils sont devenus. Très émouvant.


l'école de Tyneham, comme si rien n'avait bougé

Alors si votre voyage vous fait passer dans le Dorset un jour d’ouverture du Llulworth Range, immergez-vous dans ce village oublié et qui est pourtant rentré dans l’histoire.


Le village de Tyneham est généralement ouvert aux visiteurs les weekends et les jours de vacances scolaires anglaises.


Enjoy!

Jean


Découvrez aussi notre guide sur le Dorset


Sources

http://tynehamvillage.org/a-brief-history-of-tyneham/

http://www.bbc.co.uk/dorset/content/articles/2008/12/10/tyneham_feature.shtml

https://www.telegraph.co.uk/travel/728823/The-village-that-died.html

http://www.dorsetshire.com/old/tyneham1.html


*Sur toutes les sources consultées, seule la BBC mentionne la date du 19 décembre 1943, les autres s'accordent sur le 17.


Épingler sur Pinterest?

Tyneham, le village oublié du D-Day

La visite vous a plu ?

Rejoignez

A Kiss from UK

sur les réseaux

d

:

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

pour être informé des nouveautés du site !

direct-ferries 600x200 + texte.jpg
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • YouTube - Gris Cercle
A Kiss From UK, le guide et blog de voyage sur l'Ecosse, l'Angleterre et le Pays de Galles qui vous présente les plus beaux endroits de Grande-Bretagne en dehors de Londres !

Le Guide et Blog du Voyage

en Grande-Bretagne

​Textes, Photos & Conception by:

A Kiss from UK / Jean D. Photography. 

Tous droits réservés.

Dernier article du Blog :