top of page
  • Jean pour A Kiss from UK

J'irai marcher 900 kilomètres en Ecosse : la randonnée en solo de Maëlle, de Glasgow au Cap Wrath.

Dernière mise à jour : 7 janv.


Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle, de Glasgow au Cap Wrath en passant par Skye et les Hébrides Extérieures. | A Kiss From UK

Durant l’été 2022 je découvre l’incroyable épopée que Maëlle est en train d’entreprendre. Au fil des jours, elle raconte sur son compte Instagram son avancée sur les plus célèbres chemins de randonnée d’Ecosse. La West Highland Way, le Skye Trail, l’Hebridean Way, le Cape Wrath Trail… autant de parcours de marche longue distance en Ecosse aussi mythiques qu’exigeants que cette jeune femme affronte seule avec sa tente, son enthousiasme et son sac à dos.


La pluie, le vent, les ampoules aux pieds et les galères du quotidien n’ont pas eu raison de sa volonté ni de son sourire. C’est ainsi que 64 jours et 900 kilomètres de marche au milieu des plus beaux paysages écossais plus tard, Maëlle arrivait au Cap Wrath, le but de cette épopée.


C’est son aventure en Ecosse aussi inspirante qu’hors du commun que je lui ai proposé de partager avec vous ici. Et nul doute qu’en ayant fini la lecture de son récit sur ses randonnées en Ecosse, vous aussi vous aurez une admiration totale pour le projet qu’a entrepris Maëlle.


Plus qu’un guide sur ses randonnées Ecossaise, Maëlle nous livre ici une leçon de dépassement de soi et de volonté, un témoignage sans fard sur l’exigence et les difficultés d’un tel périple à pied en solo mais aussi sur le bonheur sans limite de découvrir l’Ecosse en marchant.


Après cette petite introduction il est temps de vous laisser profiter du récit de Maëlle.


La vallée du Glen Coe - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
La vallée du Glencoe

900 km à pied et en solo à travers l'Écosse, de Glasgow au Cape Wrath : le récit de Maëlle.


C'est à 20 ans que je découvre les paysages écossais en tombant par hasard sur une photo de la vallée de Glencoe, située dans les Highlands. Je suis tout de suite marquée par la beauté, la singularité et l'immensité des paysages. Synonymes de liberté, de silence et d'exploration, les grands et vastes espaces écossais restent alors gravés dans un coin de ma mémoire et l'idée d'y faire un voyage à pied germe alors dans ma tête. Cette idée aura le temps de mûrir pendant sept longues années.


7 ans pour accumuler de l'expérience en randonnée en itinérance, oser faire mon premier bivouac seule ou encore apprendre à parler anglais ; 7 ans pour gagner confiance en moi, dépasser mes peurs et vaincre mes insécurités ; 7 ans pour me sentir capable d'entreprendre un tel voyage, seule, à l'étranger et en sac à dos.


C'est donc petit pas après petit pas, que cette idée saugrenue de traverser l'Écosse à pied s'est construite et c'est finalement en 2022 que mon projet de rejoindre le Cap Wrath s'est concrétisé !


Je vous amène alors avec moi, le temps d'un article, dans cette aventure loin de mes attentes, de mon plan de départ, dans cette première aventure à l'étranger, unique et inattendue, et tout cela dans un pays magnifique. Décrire chaque journée de ce périple rendrait cet article interminable et puis toutes les journées passées sur le chemin ne sont pas intéressantes. J’ai préféré vous partager les jours de joie, les jours difficiles, bref les jours les plus marquants ! Bonne lecture !


Carte des 900 kilomètres de marche en Ecosse de Maëlle - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Les chemins que j'ai emprunté lors de ses 900 kilomètres de marche en Ecosse.


Mais au fait pourquoi marcher sur autant de kilomètres en Ecosse ?


Une des premières raisons et certainement la plus simple, c'est ma passion pour la marche et la randonnée. J'aime me mettre en mouvement pendant plusieurs jours et grimper des montagnes. Et puis par-dessus tout, je suis une grande passionnée d'aventures et de camping. C'est une fois que j'ai réalisé une de mes premières randonnées sur une longue distance que je me suis rendue compte du pouvoir de la marche et de ses effets plus que bénéfiques autant pour le corps que pour l'esprit. Car si la marche peut être dure, fatigante, blessante ou incertaine, au fil des kilomètres, elle se dévoile révélatrice, puissante, challengeante et libératrice. Et jour après jour, comme une évidence, le corps se prépare à marcher, le corps demande à marcher.



14 mai - Départ de Bordeaux.


C’est parti pour deux mois de voyage à pied à travers l’Écosse. Près de 900 km de chemins à parcourir. Le Cape Wrath dans le viseur.


Arrivée à Édimbourg en fin de matinée, je prévois de profiter de la ville pendant trois jours puis il me faut trouver un réchaud, une moustiquaire de tête et le fameux produit contre les midges ! C’est le 17 mai, heureuse de quitter la ville, que je prends le train pour rejoindre le port d’Ardrossan où le ferry pour l’île d’Arran m’attend. Que l’aventure commence !


Le ferry pour l'île d'Arran - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Le Ferry pour l'île d'Arran


100 km sur l'Arran Coastal Way


L'Arran Coastal Way est un itinéraire balisé suivant les contours de l'île d’Arran, située au sud-ouest de Glasgow. Je compte 6 jours de marche pour parcourir le trail mais je ne veux m'imposer aucun rythme. J'ai découvert l'île d'Arran par hasard, en faisant des recherches sur les trails en Écosse.


Surnommée la petite Écosse, l'île offre une grande diversité de paysages. Quoi de mieux pour entrer en matière ! Les étapes du chemin sont relativement faciles (peu de dénivelé positif), ce sera un bon entraînement pour la suite de l'aventure ainsi qu'un temps d'accommodation à la météo écossaise.


L'Arran Coastal Way - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK

Mes étapes sur l’Arran Coastal Way :

Étape 1. Brodick – Cnocan Wood

Étape 2. Cnocan Wood – Sannox

Étape 3. Sannox - Lochranza campsite

Étape 4. Lochranza - Tormore

Étape 5. Machrie - Blackwaterfoot - Kildonan

Étape 6. Kildonan – Clauchland Point

Étape 7. Clauchland Point – Brodick


Itinéraire de l'Arran Coastal Way en Ecosse - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle, de Glasgow au Cap Wrath en passant par Skye et les Hébrides Extérieures. | A Kiss From UK
L'Arran Coastal Way

Étape 1 de l'Arran Coastal Way, 17 mai.


A la descente du ferry, dans le port de Brodick, je me dirige, sous la pluie, directement vers l'épicerie du village pour me ravitailler pour les trois prochains jours. Une fois le sac à dos rempli de provisions, je rejoins déjà le sentier et je commence à marcher dans l'objectif de trouver un endroit pour planter la tente à l'abri de la pluie. Demain, j'ai prévu de prendre la variante qui permet de grimper au sommet du Goat Fell, le point culminant de l'île d'Arran (874 m).


Brodick sur l'île d'Arran - L'Arran Coastal Path - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Brodick

Étape 2 de l'Arran Coastal Way, 18 mai.


Malheureusement ce matin, le sommet du Goat Fell est dans la brume. C'est une fois arrivée près du sommet, sur les crêtes, que je prends conscience de la force du vent. C'est mon premier jour de marche, la force du vent me déstabilise et m'effraie, je décide alors de poursuivre mon chemin et de ne pas grimper au sommet. Je préfère entamer la descente vers le village de Corrie.


Le Goat Fell sur l'île d'Arran - L'Arran Coastal Path - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Le Goat Fell

La vue depuis les crêtes n'en reste pas moins magnifique. Le chemin jusqu'à Sannox est sans grandes difficultés. La vue sur la mer et la beauté du petit village de Corrie m'en font oublier de marcher sur la route. Une fois dépassé Sannox, je tombe sur une aire de pique-nique où des tentes sont déjà installées.


Corrie sur l'île d'Arran - L'Arran Coastal Path - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Corrie

En Écosse, tant que le Scottish Outdoor Access Code est respecté, il est très facile de planter la tente. Je décide de rester là pour la nuit même si je ne suis pas seule. La météo promet un beau lever de soleil et même si cela me demande de me réveiller à 3h30, je ne raterais ça pour rien au monde. J'irais me recoucher ensuite :)


Lever de soleil sur l'île d'Arran - L'Arran Coastal Path - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Lever de soleil sur l'île d'Arran

Étape 4 de l'Arran Coastal Way, 20 mai.


Je suis partie de Lochranza avec le soleil. Je suis arrivée à mon lieu de bivouac complètement trempée après 4 heures de marche sous des trombes d'eau. Il ne m'a fallu que trois jours pour faire connaissance avec la météo écossaise. Pluie - Vent - Soleil, les changements sont rapides.


Je suis totalement déstabilisée. Je n'ai jamais vraiment marché dans des conditions comme celles-là, et il me reste encore deux mois de marche (rires). Je crois qu'il va falloir que je m'adapte et surtout que j'accepte ces conditions si je veux aller au bout de cette marche.


Bref, à la fin de la journée, je suis épuisée, j'ai deux grosses ampoules, mes chaussures sont trempées. Et dans ma mini tente, elles ne promettent pas d'être sèches le lendemain. Sur cette étape, j'ai perdu le chemin peu de temps après Pirnmill. Arrivée près d'un cimetière, le chemin se perd dans les rochers. Je n'ai pas regardé les horaires de marée, je n'arrive pas à savoir si la marée descend ou monte, et marcher sur des rochers glissants ne m'intéresse pas forcément.


Demi-tour, je prendrai la route. Je ne fais que de la route entre Pirnmill et Tormore. Une route à deux voies. Ce n'est pas vraiment la joie, surtout quand les voitures ne ralentissent pas.


Lochranza sur l'île d'Arran - L'Arran Coastal Path - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Lochranza


Étape 5 de l'Arran Coastal Way, 21 mai.


A mon réveil, la pluie s'est arrêtée, mes chaussures ne sont pas sèches, ni mes chaussettes. Il n'y a pas de vent. Hier soir j'ai mangé dans ma tente, ce matin, rebelote, je mange dans ma tente car dehors je viens de croiser le chemin des fameux midges. Croyez-moi, vous n'avez pas envie de croiser leur chemin, ils ont le pouvoir de vous envahir en quelques secondes, ils sont minuscules mais voraces. Je vous conseille grandement de vous équiper d'une moustiquaire de tête. Oubliez le ridicule, cet accessoire est indispensable pour ranger le campement sans devenir fou.folle !


En mettant mes chaussures de randonnée, j'ai cette sensation très désagréable. Comme une brûlure sous le pied, en cause : les frottements entre mes chaussettes et l'humidité des chaussures. Ma démarche est assez drôle à voir, je boîte mais j'ai surtout mal. Je ne me sens pas de marcher aujourd'hui. Il me faut soigner et sécher ces ampoules. Je décide de marcher les 6 km qui me séparent de Blackwaterfoot pour prendre un bus et rejoindre le camping de Kildonan. Ici, de nombreux bus circulent sur l'île. Chaque village est desservi. N'osant pas faire de stop seule, c'est une bonne alternative en cas de problèmes, d'imprévus ou de fortes pluies.


Le réseau de bus sur l'île d'Arran - L'Arran Coastal Path - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Le réseau de bus de l'île d'Arran

Étape 6 de l'Arran Coastal Way, 22 mai.


Depuis le camping j'emprunte la variante qui grimpe sur les hauteurs. Arrivée à la cascade, je décide de descendre sur Whiting Bay et de suivre la côte jusqu'à Lamlash. Après avoir passé le village de Whiting Bay, je rejoins le Kings Cross Point. C'est un petit paradis qui donnerait presque envie de planter la tente et d'y rester jusqu'au lendemain mais il est vraiment trop tôt et le camping y est interdit.


Je poursuis mon chemin vers Lamlash. Mais une fois de plus je me fais avoir par la marée. Je rejoins donc Lamlash par la route. Sur la carte, j’ai repéré un endroit pas très loin de Lamlash qui me semble pas mal pour y passer la nuit. J’arrive sur place aux alentours de 18h. La pluie m’a donné rendez-vous, par chance, un abri se trouve là. Je décide d’attendre que la pluie s’arrête pour monter ma tente et profite de ce temps pour contempler Holy Isle juste en face de moi.


Holy Isle sur l'île d'Arran - L'Arran Coastal Path - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Holy Isle

Je monte la tente et ne tarde pas à m’y réfugier. Une averse s’abat sur l’île. Elle ne dure que quelques minutes. J’entends alors un étrange bruit. Je sors de ma tente et j’ai le plaisir de voir mes premiers phoques écossais !! Ils sont là tous les deux à se prélasser sur un rocher ! La pluie semble partie pour de bon, je ne tarde pas à m’endormir, bercée par le bruit de l’eau.


Phoques sur l'$ile d'Arran - L'Arran Coastal Path - Randonner en Ecosse en solo : le récit des 900 kilomètres de marche de Maëlle | A Kiss From UK
Phoque sur l'île d'Arran, près de Lamlash.

Je préfère dire que le vrai commencement de ma marche fut sur le West Highland Way. Cette première semaine sur l'île d'Arran fut compliquée physiquement et moralement. Cette semaine m’a donné le temps dont j’avais besoin pour réaliser que mes pieds se sont bien posés en Écosse et que je suis en train de réaliser ce projet dont j'ai tant rêvé.

Guide voyage l'île d'Arran en Ecosse


154 km sur le West Highland Way


Le West Highland Way (WHW) est un des trails les plus populaires au Royaume-Uni, très bien balisé, il ne comporte pas de grandes difficultés (les bords du loch Lomond peuvent être rocailleux). Il s’étend sur près de 154 km entre Milngavie et Fort William. Le West Highland Way est très fréquenté mai