• Jean pour A Kiss from UK

Covid, quarantaine et vaccin : Peut-on voyager en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles ?

Mis à jour : il y a un jour

L'épidémie de Covid perturbe le secteur touristique depuis un an. Après une brève levée de la quarantaine en Grande-Bretagne pendant l'été 2020, il est depuis de nouveau redevenu impossible de voyager en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles sans subir de mesure d'isolement.


Alors que les lockdowns réinstaurés depuis le début d'année en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles pour tenter d'endiguer la pandémie de coronavirus commencent à être levés en ce printemps, voyons ensemble quelles sont les perspectives pour voyager en Grande-Bretagne en 2021 alors que perdure la crise du Covid et que les frontières vers l'Ecosse, l'Angleterre et le Pays de Galles sont régulièrement fermées aux touristes.


Test PCR, quatorzaine d'isolement à l'arrivée, passeport vaccinal, confinement et obligations pour les voyageurs se rendant en Grande-Bretagne ? On fait le point dans cet article sur les mesures en vigueur et les conditions à remplir pour entrer en Grande-Bretagne si vous venez de France, de Belgique, de Suisse ou du Canada. (dernière MAJ le 17 juin 2021)


Coronavirus : Doit-on annuler ou reporter son voyage en Grande-Bretagne ? Elements pour les touristes se rendant en Ecosse, en Angleterre et au Pays de Galles dans ce contexte d'épidémie de COVID-19


Les dernières infos sur les conséquences de la pandémie de Covid en Grande-Bretagne pour les voyageurs étrangers.


En Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles, les commerces non-essentiels ainsi que les espaces extérieurs des bars et restaurants ont rouverts depuis le 12 avril. Les hôtels, pubs et espaces intérieurs des lieux de restaurations ont à leur tour pu reprendre le 17 mai. Un retour à la normale avec une levée totale des restrictions était espéré pour le 21 juin mais a été reporté au 19 juillet.


Le certificat sanitaire européen a été présenté le 28 mars et sera lancé le 26 juin. Il reconnaitra aussi bien le statut vaccinal que les test PCR négatif et les infections récentes à la Covid. On ne sait pas encore s'il sera reconnu en Grande-Bretagne.


Une annonce officielle a été faite le 7 mai sur la réouverture du tourisme international pour les anglais. Seuls 12 pays sont classés dans la green list des pays dispensés de mesures d'isolement à l'arrivée sur le sol anglais. La France, la Belgique, la Suisse et le Canada n'en font pas partie.


Une nouvelle annonce a eu lieu le 3 juin mais il n'y a pas eu de changement pour la France, la Belgique, la Suisse et le Canada qui restent sur la amber list et doivent toujours subir un isolement de 10 jours à l'arrivée en Angleterre, en Ecosse ou au Pays de Galles.


Le 11 mai, l'Ecosse a annoncé adopter le même système que l'Angleterre pour les voyages à l'étrangers. La même liste de pays a également été adoptée. Ainsi pour le moment vous devait toujours vous mettre à l'isolement en arrivant en Ecosse en venant de France, de Belgique, de Suisse ou du Canada, ces pays étant classés orange.


Le variant indien se propage en Grande-Bretagne et pourrait mettre un frein au retour à la normal annoncé pour l'été. D'ailleurs l'Allemagne a décidé le 21 mai de classer la Grande-Bretagne comme destination a risque et impose désormais à toute personne venant du Royaume-Uni une quarantaine incompressible de deux semaines. La France a fait pareil et l'Europe commence à s'inquiéter également de cette émergence du variant indien sur le sol britannique, cet article de France Info vous explique pourquoi.


On devait savoir le 14 juin si les toutes les restrictions en Angleterre seront levées pour l'été. Malheureusement le variant dit Delta qui frappe la Grande-Bretagne a entraîné le report de ces allégements de 4 semaines. C'est bien évidemment une très mauvaise nouvelle pour les Anglais qui attendent cela depuis des mois, mais ce pourrait aussi être aussi un coup de frein à l'espoir de voir les frontières rouvrir pour les touristes souhaitant se rendre en Grande-Bretagne cet été alors qu'une pointe d'optimisme commençait à naître avec la baisse spectaculaire des cas dans tous les pays européens.


En Ecosse, la levée des dernières restrictions est reportée elle aussi de 3 semaines, jusqu'à la mi-juillet.


Si dès le 9 juin les européens vaccinés pourront venir en France sans avoir présenter de test PCR négatif, ce ne sera pas le cas des voyageurs en provenance de Grande-Bretagne pour qui, même en ayant eu leurs deux doses de vaccins contre le Covid, un test PCR restera tout de même exigé a annoncé le 4 juin Jean-Baptiste Djebbari, le ministre français chargé des Transports. Il faudra aussi un motif impérieux pour se rendre en France. Dans le classification française des pays en fonction de la situation sanitaire, la Grande-Bretagne est classée orange.


La Gouvernement britannique songe à autoriser l'accès à son territoire, dès juillet, aux touristes vaccinés. Un test PCR avant le départ resterait de vigueur mais il n'y aurait plus de quarantaine d'isolement pour les voyages vers l'Angleterre, l'Ecosse et le Pays de Galles pour ceux ayant eu toutes les injections de vaccin.



Quelles sont les mesures en vigueur en Grande-Bretagne pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 ?


  • En Angleterre :

En Angleterre c’est un système d'alerte à 4 niveaux, appelés tiers, qui a été mis en place pour lutter contre l’épidémie de Covid et qui peut entraîner des restrictions locales en fonction du niveau de propagation du coronavirus dans les différentes régions d'Angleterre.


Un nouveau confinement a eu lieu dans toute l'Angleterre jusqu'au 12 avril, le troisième en date.


Depuis le 12 avril sont désormais autorisées l'ouverture des commerces non-essentiels ainsi que des espaces extérieurs des pubs et restaurants et depuis le 17 mai les hôtels peuvent à nouveau héberger des clients et les espaces intérieurs des bars et restaurants sont de nouveau ouverts au public. Au 21 juin, Boris Johnson espérait que toutes les restrictions soient levées si la situation sanitaire le permet, il a du repousser cette dernière étape au 19 juillet.


  • En Ecosse :

En Ecosse, c'est un système à cinq niveaux d'alerte Covid évalué par région qui a vu le jour en Novembre. Il peut entraîner un retour du confinement dans certaines parties d'Ecosse si l'épidémie de Coronavirus venait à s'y embraser. C'est le niveau d'alerte régional qui, entre autre, détermine l'amplitude horaire d'ouverture des pubs et restaurants en Ecosse.


Comme l'Angleterre, l'Ecosse commence l'année 2021 avec un confinement complet qui a duré jusqu'à la fin avril.


Ce confinement en Ecosse a commencé à s'alléger depuis le 26 avril où les commerces non essentiels ont pu rouvrir tous comme les pubs et restaurants en extérieur suivant ainsi le même schéma que l'Angleterre. Comme en Angleterre le 17 mai marquera la réouverture des hôtels et des B&Bs, de la vente d'alcool en lieu clos jusqu'à 22h30 et la fin de la distanciation sociale, entre autre. La majeure partie du pays passera alors en level 2.


L'Ecosse espèrait revenir au Level 0 fin juin mais cette dernière étape est reportée à la mi-juillet.


  • Au Pays de Galles :

Au Pays de Galles, c’est un système de lutte contre l’épidémie de Coronavirus à 4 niveaux qui est en place.


Le Pays de Galles a déjà devancé les deux autres nations britanniques en ayant démarré son confinement depuis le 20 décembre 2020. Ce lockdown gallois s'est lui aussi partiellement terminé le 26 avril où les même allégements ont eu lieu qu'en Ecosse.