• Jean pour A Kiss from UK

Coronavirus : Peut-on voyager en Grande-Bretagne ?

Mis à jour : il y a 3 jours

La crise du Coronavirus a perturbé le secteur touristique depuis le début de l'année 2020. Après une longue période sans pouvoir se rendre en Grande-Bretagne, les mesures d'isolement ont été levées début juillet.

En effet, depuis le 10 juillet, vous pouvez aller en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles sans quarantaine, c'est la fin restrictions de voyage en Grande-Bretagne depuis la crise du covid.

Quelles sont les mesure sanitaires en vigueur en Grande-Bretagne ? Quelles sont les documents à remplir pour aller en Ecosse, en Angleterre ou au Pays de Galles ? Y-a-t-il un risque d'une nouvelle quarantaine ? On fait le point dans cet article. (dernière MAJ le 31 juillet)

Revivez notre interview de Séverine Tharreau, Directrice France de Visit Britain, l'Office National du Tourisme en Grande-Bretagne du Mercredi 8 juillet.


En sa compagnie, nous avons fait un dernier point sur le voyage en Grande-Bretagne cet été avec la levée de la quatorzaine d'isolement en Ecosse et en Angleterre. Une interview qui devrait répondre à toute vos questions si vous avez prévu de voyager en Angleterre, en Ecosse ou au Pays de Galles ces prochaines semaines.


Le point sur l'épidémie de Coronavirus en Grande-Bretagne


Pour connaître, en temps réel, l'état de l'épidémie de Coronavirus Covid-19 en Grande-Bretagne rendez-vous sur https://coronavirus.data.gov.uk/


Les mesures prises envers le tourisme par la Grande-Bretagne face au Coronavirus.


Depuis le 23 mars, Boris Johnson a annoncé un confinement au Royaume-Uni (appelé "lockdown") avec des mesures semblables à celles que l'on peut voir en France : Fermeture des commerces non essentiel, interdiction des rassemblements de plus de 2 personnes, fermetures des écoles, des musées.... Bref des dispositions qui font qu'il est actuellement impossible de visiter l'Ecosse, l'Angleterre ou le Pays de Galles pour les prochaines semaines (mois ?) pour éviter la propagation du coronavirus COVID-19. Un déconfinement progressif a néanmoins lieu un peu partout en Grende-Bretagne depuis début juin.


Devant une nouvelle flambée de cas à Leicester, le gouvernement britannique a annoncé le 29 juin au soir qu'il allait durcir le confinement dans cette ville où les commerces non essentiels et les écoles vont de nouveau devoir fermer.


La levée de la quatorzaine d'isolement en Angleterre


Le 22 mai, le gouvernement britannique a confirmé que les voyageurs se rendant en Grande-Bretagne, Français compris, devront observer une quarantaine stricte de 14 jours à compter du 8 juin. Ceux ne respectant pas cet isolement obligatoire risquent une amende de £1000. L'utilité du maintien de cette quarantaine systématique sera réévaluée toutes les 3 semaines au regard de l'évolution de l'épidémie de coronavirus au Royaume-Uni. Une annonce importante sur une éventuelle levée de la quarantaine en Angleterre est espérée à la toute fin du mois de juin, avec des "ponts aériens" possibles dès le 4 juillet avec au moins une quinzaine de destinations, dont la France et la Belgique, qui dispenserait les ressortissants des pays concernés d'une mise en quatorzaine.


Cette quatorzaine est levée depuis 10 juillet pour les voyageurs se rendant en Angleterre depuis la France, la Suisse, la Belgique ou le Luxembourg, entre autre.


Les filières de hôtellerie et de la restauration en Angleterre ont ouvert depusi le 4 juillet.

Une avancée prudente en Ecosse


L'Ecosse a commencé à lever partiellement le lockdown sur son territoire le 28 mai. Un plan a été annoncé le 21 mai par Nicolas Sturgeon concernant le déconfinement progressif en Ecosse. Il se compose de 4 phases et devrait s'étaler sur au moins 12 semaines à partir du 28 mai. Une vie "normale" n'est pas espérée en Ecosse avant début septembre.


Le 10 juin le Secrétaire d'Etat chargé du tourisme au gouvernement écossais a annoncé que les hôtels, pubs et restaurants devaient se préparer à rouvrir rouvrir le 15 juillet sous réserve que l'épidémie de coronavirus reste contenue jusque là.


Le 24 juin, Nicola Sturgeon a annoncé les dates prévues de lever du lockdown dans différents secteurs et celui du tourisme semblaot bien être amené à redémarrer le 15 juillet.

En effet à cette date les restaurants pourront pleinement rouvrir ainsi que tous les divers hébergements touristiques pouvant répondre aux règles sanitaires édictées pour prémunir la propagation du coronavirus en Ecosse cet été. De plutôt belles perspectives donc.


Dans sa conférence de presse du 2 juillet, Nicola Sturgeon a dit que les masques, déjà obligatoires en Ecosse dans les transports publics, allaient l'être aussi dans les magasins à partir du 10 juillet. Les 2 mètres de distanciations physique restent la règle mais dans les prochains jours, certains commerces, dont ceux liés à l'hébergement touristique, les bars, les restaurants.... pourraient être autorisés à baisser cette distance à 1 mètre. La limite de déplacement de 5 miles est levée.


La levée de la quatorzaine d'isolement en Ecosse


Il a fallu attendre le 8 juillet et le point presse de Nicola Sturgeon, pour apprendre que l'Ecosse levait sa quarantaine pour les voyageurs en provenance de 71 pays dont la France, la Belgique et la Suisse, entre autres à partir du 10 juillet.


Depuis cette date, vous n'avez donc plus à devoir vous mettre à l'isolement en arrivant en Ecosse.


Cette liste retenue par l'Ecosse est légèrement différente de celle de l'Angleterre, elle n'intègre par exemple pas l'Espagne et la Serbie dont les voyageurs doivent eux toujours subir la quatorzaine à cause d'un taux d'infection au Covid plus élevé là-bas. Elle sera réévaluée le 26 juillet par le gouvernement écossais.


Les pubs, hôtels restaurant et autre B&B commencent à rouvrir depuis le 15 juillet. Tous n'ont pas la même date de reprise, et certain garderont même porte close cet été. Le voyage en Ecosse cet été sera forcément une expérience différente et l'Office National d'Ecosse vous recommande, si possible de reporter votre voyage à l'année prochaine pour profiter pleinement de votre expérience en Ecosse.


Revivez en replay l'interview que Marie Coulon, responsable des relations presse pour l’Europe à Visit Scotland, l’Office de tourisme national écossais a donné sur la page Facebook d’A Kiss from UK le mardi 30 juin.


A quelques jours des vacances scolaires, on avait fait le point avec elle sur les perspectives de voyage en Ecosse pendant l’été et les prochains mois. Même si à l'époque la levée de la qurantaine en Ecosse n'était pas encore annoncée, les nombreuses questions auxquelles Marie a répondu et tous ses conseils voyage sont toujours d'actualité et vous permettent de savoir à quoi vous attendre si vous allez en Ecosse cet été.



Découvrez les photos qui vont vous donner envie de partir en Ecosse après le coronavirus !


La levée de la quatorzaine d'isolement au Pays de Galles


Le gouvernement gallois a annoncé qu'il s'alignait sur la listes des pays exempts de mesures d'isolement soumise par Londres le 3 juillet.


La quarantaine au Pays de Galles est donc levée elle-aussi depuis le 10 juillet.


Attention cependant, le Pays de Galles n'a toujours pas annoncé de date pour la rouverture des hôtels, restaurants, pubs et autres lieux clos.... Pour l'instant, la seule chose que vous pouvez réellement faire au Pays de Galles c'est de profiter des activités de plein air.


Les mesures qui restent en vigueur malgré la levée de la quatorzaine en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles.


Pour pouvoir bénéficier de ce pont aérien préférentiel, il ne faut pas avoir séjourné dans un pays absent de la liste des destinations bénéficiant d'un pont aérien pendant les 14 jours précédant l'arrivée en Angleterre, en Ecosse ou au Pays de Galles.

Tous les voyageurs arrivant en Grande-Bretagne doivent au préalable remplir ce formulaire, le Public Health Passenger Locator Form, qui permettra de les contacter au cas où une des personnes avec laquelle ils auraient été en contact pendant leur trajet en avion, bateau ou train, s'avérerait positive. Si vous voyager à plusieurs, il faut quand même un formulaire par personne. Ce formulaire est à remplir dans les 48 heures précédents votre départ en Grande-Bretagne et à présenter aux autorités douanières à votre arrivée en Angleterre ou en Ecosse.

Bien entendu il faudra toujours respecter les différentes mesures sanitaires en vigueur en Angleterre dont la distanciation sociale qui devrait bientôt passer à 1 mètre contre 2 actuellement et le port du masque, a minima obligatoire dans les transports en communs dans toute la Grande-Bretagne.


En Ecosse, tous les voyageurs sont tenus de suivre les directives des autorités sanitaires écossaises à tout moment. Il s'agit notamment de porter un masque en intérieur, d'éviter les endroits bondés, de se laver régulièrement les mains et de garder une distance de deux mètres avec les personnes qui les entourent. Si des symptômes apparaissent, les voyageurs doivent immédiatement se mettre en quatorzaine et demander à être testés.


Toute personne arrivée en Angleterre, en Ecosse ou au Pays de Galles avant le 10 juillet doit se soumettre à la règle d'isolement de 14 jours qui étaient en vigueur.

Si vous souhaitez plus d'information n'hésitez pas à consulter cet article de Visit Britain très complet qui vous explique tout ce à quoi il faut faire attention avant de partir en Angleterre cet été.


Accéder au "Public Health Passenger Locator Form", le document à présenter à votre arrivée en Grande-Bretagne à partir du 10 juillet.


Le Public Health Passenger Locator Form est le nom du document à compléter 48 heures maximum avant votre départ. Accédez à ce document en cliquant sur l'image suivante.


Quelques conseils si vous voyager cet été en Grande-Bretagne


Certes, il est possible dès cet été de voyager en Ecosse, en Angleterre ou au Pays de Galles cet été avec la levée de la quatorzaine d'isolement. Cependant, en dehors du formulaire à remplir pour votre arrivée sur le sol britannique, il y aura quelques éléments à avoir en tête pour profiter de votre séjour de la meilleure des façons possibles dans ce contexte d'épidémie de coronavirus toujours sévissante.


  • Attendez-vous à un voyage différent

Même si le secteur touristique en Grande-Bretagne fait tout pour vous permettre de profiter au mieux de votre séjour en Ecosse, en Angleterre ou au Pays de Galles, votre voyage n'offrira pas la même expérience que les années précédentes. Attractions qui n'ouvriront pas cet année à cause du Covid, contraintes dans les lieux fermés, distanciation sociale,... Vos désirs de libertés et de tranquillité pourraient être contrarié si vous voyagez en Grande-Bretagne cet été, mieux vaut l'avoir en tête.

De nombreuses festivités ont aussi été annulées en Ecosse et en Angleterre, tel les gros festivals estivaux d’Édimbourg par exemple, rendant vos visites peut-être moins festives qu'habituellement.


  • Soyez organisé et prévoyant

N'espérez pas cet été pouvoir arriver sans plan précis pour visiter l'Ecosse, l'Angleterre et le Pays de Galles. Mieux vaut avoir réservé ses logements à l'avance, aussi bien car il y aura moins de chambres disponibles que parce que les douanes pourraient vous demander à l'entrée sur le territoire où vous allez séjourner.

Il va falloir aussi faire les réservations des différents musées ou attractions que vous souhaitez visiter à l'avance.

Si vous visitez l'Ecosse et prévoyez de vous rendre sur les îles, là aussi la compagnie CalMac a mis en place un système qui fait que vous ne pouvez réserver votre ferry que 15 jours à l'avance, avec une réservation obligatoire puisque les guichets aux ports resteront pour la plupart fermés. Depuis le 22 juillet, il est possible de réserver ses traversées 7 semaines à l'avance.


  • Ayez une carte bancaire sans contact

Dans ce contexte d'épidémie de Covid, le paiement en espèce risque d'être peu accepté ces prochains mois. Veillez à avoir à disposition un moyen de paiement sans contact.


Le problème des vols vers la Grande-Bretagne cet été : de nombreuses annulations.


Au niveau aérien, depuis l'annonce le 23 mars du confinement au Royaume-Uni, les annulations de vols sont devenues la règle. Pour vous donner une idée de la chute abyssale des vols, Ryanair n'a transporté en avril que 40.000 passagers contre 13.5 millions le même mois de l'an dernier....


Easyjet prévoit de reprendre ses vols en Grande-Bretagne à partir du 15 juin de façon très limitée. A cette date, hormis les vols intérieurs, seule la ligne Gatwick-Nice permettra de rejoindre en avion les terres britanniques depuis le continent européen avec cette compagnie aérienne.


Du côté de Ryanair, on prévoit de redémarrer plusieurs vols entre l'Ecosse et la France et la Belgique à partir du 1er juillet.


Dans ce contexte de réduction de la cadence des vols aériens, il est loin d'être impossible que vous retrouviez confronté cet été au problème de l'annulation de votre vol vers l'Ecosse, l'Angleterre ou le Pays de Galles.


Une partie des compagnies assurant les traversées maritimes vers la Grande-Bretagne (P&O Ferries, DFDS, Brittany Ferries) a continué d'opérer pour le fret pendant l'épidémie de coronavirus et la quarantaine. Le nombre de liaisons a plongé depuis le début du confinement. La levée de la quatorzaine d'isolement en Grande-Bretagne devrait voir le rythme des traversées augmenter.


Les liaisons ferroviaires effectuées par Eurostar et Eurotunnel ont continué à des fréquences réduites et n'était autorisées que pour les personnes ayant un motif légitime de se rendre en Angleterre, en Ecosse ou au Pays de Galles. Là aussi, la levée des mesures d'isolement en Grande-Bretagne va signifier une augmentation des liaison ferroviaires entre la France et l'Angleterre.


La plupart de ces compagnies ont d'ors et déjà annoncé qu'elles autorisaient le report de voyage pour cause d'épidémie de Coronavirus. Voyez avec votre transporteur pour connaître la marche à suivre.

Pourra-t-on voyager cet été en Grande-Bretagne avec l'épidémie de coronavirus ?


L'horizon s'éclaircit pour ceux ayant prévu de voyager en Grande-Bretagne cet été, au moins pour ce qui concerne l'Angleterre et l'Ecosse.


Si dans son discours du 14 juin le Président Macron a dit que les français peuvent désormais voyager ailleurs en Europe à partir du 15 juin, ceci n'était encore que partiellement vrai pour la Grande-Bretagne.


En effet, rien ne vous empêchait théoriquement depuis le 15 juin de vous rendre en Ecosse, en Angleterre ou au Pays de Galles mais la quatorzaine à l'arrivée sur le sol britannique faisait qu'il était toujours impossible concrètement de faire du tourisme en Grande-Bretagne jusqu'à ces dernières annonces de levée de mesures d'isolement en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles.


Si dans une interview donné au Scotsman le 12 mai, Riddell Graham, le directeur de VisitScotland, l'Office National du Tourisme Écossais, annoncé que selon lui, il ne sera pas possible de voyager en Ecosse cet été, notamment pour protéger les communautés isolées qui ont été jusque là peu ou pas confrontées au coronavirus, les espoirs semblent aujourd'hui être possibles au vu des dernières annonces


On a appris le 10 juin qu'une partie du secteur touristique écossais serait autorisée à rouvrir le 15 juillet.


Les restrictions de déplacements liées au Covid devraient être levées dès le 6 juillet au Pays de Galles. Attention toutefois, le secteur du tourisme ne devrait pas y redémarrer avant le 13 juillet. Et encore, à partir de cette date il n'est pas sûr que les hôtels, les pubs et les restaurants aient rouverts, on parle pour l'instant seulement des locations meublées autonomes et des campements de caravanes.


On peut donc désormais voyager en Ecosse, en Angleterre et au Pays de Galles à nouveau depuis le 10 juillet mais cette épidémie de COVID plane toujours au-dessus de nos têtes et la situation pourrait changer rapidement...


Découvrez les photos qui vont vous donner envie de partir en Angleterre après le coronavirus!


Le risque d'une nouvelle quatorzaine d'isolement en Grande-Bretagne ?


Le 3 juillet la liste des pays bénéficiant du corridors aériens les exemptant de mesure d'isolement à l'arrivée en Angleterre a enfin été rendue publique par le ministre des transports britannique. Cette liste inclut notamment la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse mais pas le Canada avec es mesures valables à compter du 10 juillet.


Le 8 juillet, l'Ecosse et le Pays de Galles ont confirmé que la quarantaine serait également levée chez eux pour les voyageurs arrivant en provenance de pays inclus dans la liste des ponts aériens, même si cette liste est légèrement différente pour l'Ecosse, les pays francophones européens y figurent tous.


Cette liste peut-être sujette à modification si l'épidémie de coronavirus venait à sévir plus durement dans un des pays sélectionnés. Dans l'autre sens, des pays pourraient y apparaître si le Covid-19 n'y représentait plus un danger.


Même si on les a appelé "Ponts aériens", ces mesures de levée de l'isolement à l'arrivée en Angleterre sont également valables si vous allez en Angleterre en bateau ou en train.


Cependant l'apparition de nombreux clusters dans différents pays européens pourrait mettre à mal la levée des restrictions de voyage en Grande-Bretagne...


L'Espagne est la première à en faire les frais. Depuis le 26 juillet les voyageurs en provenance de ce pays doivent de nouveau se mettre à l'isolement pendant 14 jours en arrivant sur le sol britannique.


L'agence Reuters, dans un article du 27 juillet, craint que l'Allemagne et la France soient les prochains pays exclus des corridors aériens avec la Grande-Bretagne, les voyageurs arrivant de ces destinations devraient donc à nouveau subir une quatorzaine en arrivant en Angleterre, en Ecosse ou au Pays de Galles. L'explosion récente du nombre de cas dans ces pays ainsi qu'en Belgique peut faire craindre la prise d'une telle décision et serait un frein définitif pour ceux qui espéraient voyager en Grande-Bretagne en août.


Nicola Sturgeon, la première ministre écossaise a d'ailleurs bien rappelé que la liste des pays exempts de quarantaine à leur arrivée en Ecosse n'était pas gravée dans la pierre. Elle s'est dit par ailleurs très inquiète de la résurgence des cas en France, en Allemagne, en Espagne et en Belgique. Devant une baisse continue du nombre de personnes infectées du Covid en Ecosse, elle souhaite protéger les écossais de l'arrivée de nouveaux cas depuis l'étranger.


Dans l'autre sens, la Belgique a mis en place un code couleur pour les pays et régions étrangères pour savoir si les voyageurs doivent ou non se mettre en quarantaine en revenant sur le territoire belge après avoir séjourné à l'étranger. Dans cette liste, le gouvernement belge recommande de se mettre à l'isolement et de se faire dépister au retour de plusieurs régions britanniques qui sont les Midlands, le North East, le Yorkshire, le North West, l'Irlande du Nord et le Pays de Galles.


Pour ces mêmes régions, le gouvernement belge conseille de s'y rendre avec une vigilance accrue.


Le 30 juillet, le Luxembourg a été exclu de la liste des pays bénéficiant d'un pont aérien avec l'Ecosse suite à l'apparition de nouveaux cas de Covid au Grand-Duché. Les personnes en provenance du Luxembourg doivent donc de nouveau subir une quatorzaine d'isolement à leur arrivée en Ecosse.


On le voit, nous ne sommes pas à l'abris d'un retour soudain d'une nouvelle mesure de quarantaine en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles pour les voyageurs en provenance de France, de Belgique ou de Suisse, entre autres.

Le label "We're good to go", l'atout sérénité pour vos prochains voyages en Grande-Bretagne


Avec la réouverture des secteurs touristiques en Grande-Bretagne, le gouvernement britannique a créé le label "We're good to go".


Ce label permet d'identifier facilement les les hôtels, restaurants, pubs, B&Bs ou autres attractions touristiques qui se conforment aux mesures sanitaires en vigueur en Angleterre, en Ecosse, en Irlande du Nord et au Pays de Galles pour lutter contre le Covid-19, comme le respect de la distanciation physique ou l'utilisation de protocoles d'hygiène adaptés.




Avec toutes ces informations sur le Coronavirus, est-il possible de voyager en Angleterre, en Ecosse ou au Pays de Galles cet été ?


Il est pour l’instant possible d'aller en Angleterre depuis le 10 juillet où le secteur touristique a rouvert. Attention toutefois, si les pubs et restaurants devraient bien rouvrir le 4 juillet, il ne sera pas possible de s'y rendre en large groupe mais seulement de se réunir avec des personnes de deux foyers différents.


L'Ecossea aussi levé sa quatorzaine depuis le 10 juillet pour les voyageurs en provenance de France, Belgique et Suisse, entre autres. Le secteur du tourisme ne redémarrere progressivement que depuis le 15 juillet avec la ré-ouverture des pubs, restaurants et hôtels.


Le Pays de Galles est pour le moment très évasif, n'ayant pas encore annoncé de date de reprise des pubs, hôtels et restaurants, cependant son premier ministre a annoncé qu'il acceptait la liste des pays bénéficiant d'un pont aérien, la quatorzaine au Pays de Galles peut donc elle aussi être considérée comme levée.

Découvrez les photos qui vont vous donner envie de partir au Pays de Galles !


Revivez l'interview que Marie Coulon, responsable des relations presse pour l’Europe à Visit Scotland, l’Office de tourisme national écossais, a donné sur la page Facebook d’A Kiss from UK le 30 juin ICI


En conclusion :


Si maintenant on semble voir clair pour l'Angleterre et l'Ecosse, il est encore malheureusement très difficile de vous fournir une réponse définitive sur le bien-fondé de maintenir ou d’annuler son voyage au Pays de Galles avec cette épidémie de coronavirus.


On sait désormais que l'Angleterre a rouvert les commerces liés au tourisme le 4 juillet et qu'on peut si rendre sans mesure d'isolement depuis le 10 juillet si on vient d'un des pays faisant partie de cette liste.


Pour l'Ecosse, la réouverture des pubs, hôtels et restaurants a démarré le 15 juillet, la quarantaine y est levée pour les personnes en provenance de France depuis le10 juillet !


Au Pays de Galles, on commence à évoquer le 13 juillet mais les conditions annoncées ne permettront pas à cette date d'envisager voyager aussi librement qu'en Angleterre puisque seul les logements indépendants sont ouverts à la location et seules les terrasse des bars et des restaurants pourront rouvrir. La quatorzaine y est cependant là-aussi levée.


Maintenant qu'on voit le bout des mesures de quarantaine d'isolement en Grande-Bretagne, il faut désormais voir si vous serez en mesure de vous rendre en Ecosse, en Angleterre ou au Pays de Galles car beaucoup de vols n'auront quoi qu'il en soit pas lieu puisque le trafic aérien s’apprête à repartir de zéro et n'atteindra pas le même niveau de nombres de vols en seulement quelques semaines. De nombreux voyageurs ont fait les frais de ces annulations de dernière minute de leur vol... Ce sera moins problématique pour ceux ayant prévu de se rendre en Grande-Bretagne en bateau ou en train.


Et une fois arrivé, attendez-vous peut-être à trouver portes closes pour certaines attractions ou musées.


Un autre risque qui apparaît fin juillet est celui de la réinstauration d'une quarantaine pour les voyageurs en provenance de France et de Belgique à leur arrivée en Grande-Bretagne devant la recrudescence de cas de covid dans ces pays. A suivre de très près....


Les conséquences sont en tout cas déjà dramatiques dans le secteur du tourisme et risquent encore d'empirer ces prochaines semaines si voyager en Ecosse, en Angleterre ou au Pays de Galles n'était pas possible pendant la haute saison. Une situation encore très probable qui continuera d'entraîner des licenciements et des fermetures de petites structures qui dépendent à 100% des visiteurs étrangers.


Pour les dernières infos sur le COVID-19 en Grande-Bretagne et les consignes aux voyageurs, rendez-vous sur le site du Gouvernement Britannique.


Je mettrai à jour cet article en fonction des futures évolutions de cette situatila.


Découvrez les plus belles régions de Grande-Bretagne avec A Kiss From UK.


Edimbourg, Sussex, Snowdonia, St Kilda, Peak Disctrict, Île de Skye, Dorset, Glencoe, Pembrokeshire, Lewis & Harris et bien d'autres régions britanniques sont à découvrir sur www.aKissFromUK.com pour vous aider dès maintenant à préparer vos futurs voyages en Angleterre, en Ecosse ou au Pays de Galles après l'épidémie de coronavirus.


Pour voyager en Grande-Bretagne pendant le lockdown depuis votre salon.


Pour vous permettre de voyager depuis votre salon en Ecosse, en Angleterre ou au Pays de Galles pendant l'épidémie de coronavirus, j'ai créé une série de vidéos où je parle de Grande-Bretagne en vous racontant mes anecdotes et mes conseils de voyage.


Ça s'appelle Confin'UK et vous pouvez retrouver toutes les vidéos sur la chaîne Youtube ou dans cet article:

Pour préparer votre voyage en Grande-Bretagne :


Découvrez les plus belles régions d'Angleterre


Découvrez les plus belles régions d'Ecosse


Découvrez les plus belles régions du Pays de Galles

La visite vous a plu ?

Rejoignez

A Kiss from UK

sur les réseaux

d

:

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

pour être informé des nouveautés du site !

direct-ferries 600x200 + texte.jpg
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • YouTube - Gris Cercle
A Kiss From UK, le guide et blog de voyage sur l'Ecosse, l'Angleterre et le Pays de Galles qui vous présente les plus beaux endroits de Grande-Bretagne en dehors de Londres !

Guide et Blog Voyage

sur la Grande-Bretagne

​Textes, Photos & Conception by:

A Kiss from UK / Jean D. Photography. 

Tous droits réservés.

Dernier article du Blog :